Amiante : le CHU de Besançon reconnu coupable


Santé & Travail n° 097 - janvier 2017
couverture
Les maladies psychiques liées au travail
janvier 2017

Le 30 novembre, le CHU de Besançon a été reconnu coupable d'avoir mis en danger la vie d'une quarantaine de salariés en les exposant délibérément à l'amiante, et ce, pendant plus de quatre ans. L'établissement a été condamné à une amende avec sursis. La direction de l'hôpital va faire appel de ce jugement. "C'est la première fois en France qu'un établissement public, et de surcroît un hôpital, est condamné pour la mise en danger délibérée de ses salariés concernant le risque amiante", a souligné l'intersyndicale - CFDT, CGT, FO, Sud - qui soutient les salariés.

 Commenter cet article
J'ai déjà un compte, je m'identifie :

Mot de passe oublié?

Je n'ai pas de compte, je m'inscris :

Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande