Chili : un putsch servi sur un plateau

Stephen M. Streeter, professeur au département d'histoire, de l'université McMaster (Canada)
Alternatives Internationales n° 060 - septembre 2013
couverture
Moyen-Orient : 15 cartes pour comprendre
septembre 2013

Assassinat, étranglement économique, propagande… Les archives révèlent que les États-Unis de Nixon ont plus que souhaité la chute d'Allende le "marxiste", mais qu'ils n'ont pas choisi Pinochet. Ils ne l'ont même pas vu venir.

Le 11 septembre 1973, le général Augusto Pinochet renverse le président chilien Salvador Allende par un coup d'État militaire.
L'administration Nixon, au pouvoir à Washington, nie que les États-Unis aient joué un rôle dans l'opération.
Selon elle, Allende s'est lui-même aliéné la population et a provoqué un tel chaos que les militaires ont dû intervenir pour rétablir la loi et l'ordre.
À l'inverse, pour les partisans d'Allende, la Maison Blanche a contribué à affaiblir un gouvernement qui aurait pu devenir un modèle socialiste de réussite pour l'Amérique latine.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil