Comment Fidel Castro a détruit l'opposition

Vincent Bloch, Doctorant à l'Ecole des hautes études en sciences sociales
Alternatives Internationales n° 038 - mars 2008
couverture
Agriculture : l'Europe doit choisir son camp
mars 2008

Dès 1959, le régime a réprimé toute voix critique. Et d'abord celle de ses ex-alliés politiques. Aujourd'hui, des dissidents isolés se battent dans l'indifférence d'une population occupée à survivre.

A Cuba, le pouvoir d'Etat a depuis longtemps réduit en miettes l'opposition organisée.
Seuls quelques dissidents isolés se font de temps à autre entendre, dans la quasi-indifférence d'une population occupée à survivre.
Cette répression de la moindre voix critique remonte aux premières heures du régime.
Et elle s'est exercée d'abord sur ceux qui avaient participé avec Fidel Castro au renversement de la dictature de Batista, en 1959.
F038020A~~Depuis l'indépendance de Cuba en 1902, des élections libres et régulières étaient organisées dans l'île.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil