Des conteneurs toxiques, une prévention minimale

Frédéric Lavignette
Santé & Travail n° 097 - janvier 2017
couverture
Les maladies psychiques liées au travail
janvier 2017

Lors de leur ouverture, les conteneurs de transport peuvent dégager des gaz toxiques. La prévention de ce risque chimique a récemment fait l'objet de journées de sensibilisation. Mais des mesures plus draconiennes devraient être prises, selon la CGT.

La présence de gaz toxiques dans les conteneurs maritimes deviendrait-elle enfin une préoccupation de santé au travail ?
Les deux réunions de sensibilisation organisées par l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS), le 14 octobre dernier au Havre, puis la semaine suivante à Marseille, semblent en attester.
Initiées en partenariat avec les caisses d'assurance retraite et de la santé au travail (Carsat) Normandie et Provence-Alpes-Côte d'Azur, sous l'intitulé "Prévenir le risque chimique à l'ouverture des conteneurs", ces journées ont été l'occasion de dresser la liste des différents gaz nocifs potentiellement présents dans les 5 millions de conteneurs transitant annuellement par nos ports.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande