Hervé Garnier : "Le travail reste un moyen d'épanouissement"

Entretien avec Hervé Garnier,
Propos recueillis par Isabelle Mahiou
Santé & Travail n° 097 - janvier 2017
couverture
Les maladies psychiques liées au travail
janvier 2017

La CFDT a lancé en septembre une enquête interactive de grande ampleur : "Parlons travail". Son secrétaire national en charge de la santé et des conditions de travail nous explique pourquoi et avec quelles attentes.

Qu'est-ce qui a motivé la réalisation de l'enquête CFDT "Parlons travail" (voir "Repère") ?
Hervé Garnier : La première motivation, c'est que, dans la suite des réflexions sur la QVT [qualité de vie au travail], les remontées des équipes syndicales ont révélé une attente forte des salariés sur la question du travail.
La seconde motivation est que cette question est justement le parent pauvre du débat public, focalisé sur l'emploi et les 35 heures.
Dans la perspective de la présidentielle, il nous a semblé important de la mettre en avant en donnant la parole aux gens sur leur travail réel.
D'autant plus que, entre l'explosion du numérique, le nécessaire tournant écologique et les méthodes managériales à bout de souffle, nous vivons une période de transformation très importante.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande