Abus d'arrêts maladie : erreur de diagnostic !

Line Spielmann, sociologue (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Santé & Travail n° 098 - avril 2017
couverture
Ces lobbies qui nous intoxiquent
avril 2017

La chasse aux arrêts maladie est l'un des chevaux de bataille de la "Sécu", qui laisse croire que les abus en matière de prescription sont légion. Inexact. Majoritairement, les salariés les repoussent, comme le montre une étude sociologique.

Il y a tout juste un an, le directeur de l'Assurance maladie formulait deux propositions conjointes relatives aux arrêts maladie.
Schématiquement, l'idée était, pour l'une, de pénaliser par un "malus" les médecins qui prescriraient trop d'arrêts par rapport à un indicateur de référence et, pour l'autre, de valoriser financièrement ceux dont les prescriptions seraient plus proches des durées de référence.
Les médecins ont résisté et les mesures n'ont pas été adoptées.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande