Vivre et mourir de l'amiante. Une histoire syndicale en Normandie

Vivre et mourir de l'amiante. Une histoire syndicale en Normandie, par Cécile Maire
L'Harmattan. 2016. 247 pages. 25,50 euros.


Santé & Travail n° 098 - avril 2017
couverture
Ces lobbies qui nous intoxiquent
avril 2017

Condé-sur-Noireau, en Normandie, dans la vallée de la Vère, surnommée "vallée de la mort" depuis que l'amiante y a décimé des familles entières, est le théâtre de l'ouvrage de Cécile Maire. A Condé, il est bien difficile de rencontrer des habitants épargnés par les maladies de l'amiante. Les archives du cabinet de médecine du travail des usines Ferodo Valeo font état de 1 100 victimes entre 1966 et 1996 et de 300 morts. L'auteure a enquêté sur l'histoire syndicale de ce site dans le cadre d'un mémoire universitaire en sciences sociales du travail. Une histoire marquée par un dilemme entre la défense de la santé et celle de l'emploi et qui opposera la CFDT et la CGT pendant plusieurs années. Et Cécile Maire, elle-même responsable syndicale CFDT dans la métallurgie, en tire plusieurs leçons sur l'action syndicale, la façon de militer, de nouer des alliances, d'agir sur le plan individuel et collectif, ainsi que sur le long terme. A lire et à méditer pour ceux qui tentent de concilier santé, travail et emploi dans un monde toujours plus complexe.

 Commenter cet article
Inscrivez votre adresse mail, nous allons vous envoyer votre mot de passe :
Je n'ai pas de compte, je m'inscris :

Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande