Industrie pharmaceutique: la fin d'une époque

Nathalie Halpern
Alternatives Economiques n° 290 - avril 2010
Pour aller plus loin

Les brevets de nombreux médicaments phares vont tomber dans le domaine public alors que les grands laboratoires manquent de produits nouveaux.

La falaise.
C'est ainsi que les analystes financiers ont surnommé l'échéance qui attend l'industrie pharmaceutique à l'horizon 2012-2013.
La formule évoque le brusque affaissement d'un modèle: nombre des brevets protégeant les médicaments les plus rentables vont en effet tomber dans le domaine public.
Et pour la suite, l'industrie souffre d'un manque total de visibilité, car les projets susceptibles de remplacer ces médicaments phares sont trop peu nombreux dans les "tuyaux".
A quoi s'ajoute la volonté croissante des pouvoirs publics de mieux contrôler les dépenses de santé.
Du coup, c'est l'avenir de tout un secteur qui semble menacé.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil