Intérim : campagne choc de la CGT sur les risques


Santé & Travail n° 097 - janvier 2017
couverture
Les maladies psychiques liées au travail
janvier 2017

"64 morts sur ordonnance", "Voyage au bout de l'enfer" ou "Ascenseur pour l'échafaud"… L'Union syndicale de l'intérim CGT a choisi des slogans chocs, reprenant des titres de films, visuels à l'appui, pour alerter l'opinion publique sur la situation des intérimaires en matière d'accidents du travail. De 2012 à 2014, 201 salariés sont morts au travail dans cette branche. "Les 2 millions d'intérimaires ont deux fois plus de risques de subir un accident du travail ! Etre intérimaire est un risque en soi et une pénibilité de tous les instants", constate Philippe Tixier, secrétaire général de l'USI-CGT.

 Commenter cet article
J'ai déjà un compte, je m'identifie :

Mot de passe oublié?

Je n'ai pas de compte, je m'inscris :

Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande