L'ordolibéralisme, un compromis allemand

Henrik Uterwedde, directeur adjoint de l'institut franco-allemand de Ludwigsbourg
Alternatives Internationales n° 054 - mars 2012

Entre le " laisser-faire, laisser-passer " et l'économie planifiée et rationnée, il existe une troisième voie, pensée pendant la crise des années 1930 : l'ordolibéralisme. Sous l'influence de l'Allemagne, l'Union européenne s'est construite autour de cette doctrine. Mais a-t-elle encore un sens, aujourd'hui ?

Comment expliquer l'inflexibilité d'Angela Merkel dans la crise monétaire actuelle ?
Le nom d'un responsable, surgi de l'histoire, apparaît régulièrement sous la plume des commentateurs : l'ordolibéralisme.
Pourtant, entre cette doctrine, née il y a 80 ans outre-Rhin, et la politique allemande d'aujourd'hui, il y a un long chemin.
La doctrine ordolibérale naît, dans les années 1930, d'un double refus : celui du collectivisme soviétique et de la planification étatiste du régime national-socialiste d'une part, celui du capitalisme du " laisser-faire " d'autre part.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil