La clinique médicale du travail

Alain Grossetête, médecin du travail
Santé & Travail n° 097 - janvier 2017
couverture
Les maladies psychiques liées au travail
janvier 2017

Partir du récit du salarié sur sa propre activité pour l'aider à identifier les conflits qui mettent en jeu sa santé psychique, c'est l'approche clinique défendue par certains médecins du travail. Un levier pour la prévention individuelle et collective.

Deux manières d'aborder la santé au travail coexistent en médecine du travail.
La première, la plus répandue, est une approche médicale par les risques.
Celle-ci s'appuie sur un entretien médico-professionnel, un examen clinique et, en conclusion, un diagnostic sur les risques et l'état de santé du salarié, d'éventuelles mesures d'adaptation du poste de travail, voire la déclaration d'une inaptitude.
Héritée de la médecine légale, dont la médecine du travail est issue, cette pratique se rapproche aussi de celle, assurantielle, des médecins-conseils de la Sécurité sociale et demeure commune aux métiers de la prévention des risques professionnels.
La seconde approche est la clinique médicale du travail, qui investigue le lien entre santé et travail.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande