La loterie de la reconnaissance des dépressions

Anne-Marie Boulet
Santé & Travail n° 100 - octobre 2017

Selon des données statistiques de la Sécurité sociale, la reconnaissance de l'origine professionnelle des maladies psychiques liées au travail, déjà faible en soi, varie qui plus est dans de fortes proportions entre les régions françaises. Analyse.

Dites-moi où vous habitez, je vous dirai quelle est votre chance de faire reconnaître l'origine professionnelle de votre pathologie psychique.
Des différences notoires de prise en charge entre les régions ressortent en effet du rapport d'activité des comités régionaux de reconnaissance des maladies professionnelles (C2RMP), émanant de la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) et que Santé & Travail a pu consulter.
Si La Réunion, l'Auvergne, la Bretagne et l'Alsace affichent en 2016 un taux de reconnaissance de pathologies psychiques en maladies professionnelles (MP) de près de 80 % (82,9 % pour l'Alsace), la région Centre se contente de 23,3 %, le taux le plus bas du territoire national.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil