Le nouvel ordre industriel mondial : trois études de cas

Guillaume Duval
Alternatives Economiques n° 251 - octobre 2006
couverture
Impôts. Une réforme injuste
octobre 2006

Les secteurs de l'acier, de l'automobile et de l'électronique montrent que l'envolée de la production chinoise ne s'accompagne pas automatiquement du déclin du Nord quand la demande intérieure chinoise suit.

Mais que signifie concrètement, secteur par secteur, le formidable développement industriel de l'Asie, et de la Chine en particulier?
Il faut en effet sortir des chiffres globaux pour apprécier véritablement l'ampleur du bouleversement en cours et ses conséquences pour l'industrie des pays développés.
Impossible cependant de prétendre être exhaustif et de passer en revue tous les domaines d'activité.
Nous avons donc choisi de nous concentrer sur trois d'entre eux: la sidérurgie, l'automobile et l'industrie électronique.
Parce qu'ils symbolisent les trois âges de la révolution industrielle et permettent d'illustrer des situations très différentes sur le plan des conséquences du décollage asiatique.
Cet alliage de fer et de carbone est à la base de la révolution industrielle.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil