Les violences sexuelles, fruit de l'organisation

Nathalie Quéruel
Santé & Travail n° 101 - janvier 2018
couverture
Quelle médecine pour le travail ?
janvier 2018

Les organisations du travail et la place subalterne où elles confinent les femmes favorisent les violences sexuelles à l'égard de ces dernières. Ce qui en fait une question de santé et sécurité au travail, dont les syndicats doivent s'emparer.

Depuis l'affaire Weinstein et la libération de la parole sur les réseaux sociaux, les médias révèlent régulièrement des violences faites aux femmes dans des milieux professionnels des plus divers, d'un mouvement politique à une entreprise de nettoyage, en passant par un syndicat étudiant au fonctionnement "sexiste et patriarcal", selon d'anciennes militantes.
Une femme sur cinq aurait été harcelée sexuellement dans le cadre de son travail, d'après différents sondages ou enquêtes.
Certaines organisations du travail favorisent-elles ces agissements ?


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil