Libéralisation : l'une marche, l'autre pas

Bopha Sok, consultante à BearingPoint., Vincent Escoffier
Alternatives Economiques n° 265 - janvier 2008
Pour aller plus loin
À lire également
couverture
La libéralisation des services publics

L'ouverture à la concurrence des marchés des télécommunications et de l'électricité s'est traduite par une baisse des prix pour le premier et une hausse pour le second. Explications.

Les marchés des télécommunications et ceux de l'électricité ont tous deux été progressivement ouverts à la concurrence.
Intervenue plus tardivement que celle des télécoms, la libéralisation du marché de l'électricité s'est achevée cet été avec leur ouverture à la concurrence pour les particuliers.
S'il n'est guère contesté que la libéralisation des télécoms a concouru à une baisse significative du niveau des prix, on assiste plutôt au phénomène inverse sur le marché de l'électricité.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil