Mieux protéger les travailleuses enceintes

Florence Chappert, responsable du projet "Egalité, santé et conditions de travail" à l'Anact et Laurence Théry, directrice de l'Aract Hauts-de-France,
Santé & Travail n° 100 - octobre 2017

Les femmes enceintes doivent être protégées des risques professionnels incompatibles avec l'état de grossesse. Au-delà de l'application des mesures légales, la mobilisation collective des acteurs de l'entreprise favorise leur maintien dans l'emploi.

Travailler en étant enceinte peut exposer à des risques incompatibles avec la grossesse : agents chimiques ou biologiques, postures debout, déplacements, port de charges, horaires à rallonge, pauses insuffisantes… En termes de prévention, le médecin du travail a un rôle central, mais peu connu.
S'il est sollicité, il peut préconiser des aménagements de poste (suppression de certaines tâches, par exemple) ou l'affectation à un autre poste (art.
R.
4624-19), de façon temporaire et en fonction des risques.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil