Des réorganisations mal vécues dans l'ESS


Santé & Travail n° 098 - avril 2017
couverture
Ces lobbies qui nous intoxiquent
avril 2017

En 2016, 49 % des salariés et 34 % des dirigeants (contre respectivement 46 % et 32 % en 2013) de l'économie sociale et solidaire (ESS) ont ressenti une dégradation de leurs conditions de travail. C'est l'un des enseignements du deuxième Baromètre national qualité de vie au travail mené par la mutuelle Chorum auprès de 6 152 salariés et dirigeants de l'ESS. Cette détérioration serait liée, pour les salariés, aux changements d'organisation (51 %) et à la faible reconnaissance des compétences (33 %). La moitié d'entre eux estiment supporter une charge de travail excessive et 53 % se disent constamment sous pression, 30 % ressentant des douleurs articulaires. Enfin, 31 % se sentent affectés par l'agressivité des clients.

 Commenter cet article
Inscrivez votre adresse mail, nous allons vous envoyer votre mot de passe :
Je n'ai pas de compte, je m'inscris :

Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil